WIXX : Description du projet

 

Titre du projet : Évaluation des retombées de la campagne de communication multimédia WIXX 2012-2016 visant la promotion du mode de vie physiquement actif auprès des préados québécois 

 

 

Description du projet

 

On peut lire dans l’avis du comité scientifique de Kino Québec portant sur l’activité physique, le sport et les jeunes que la condition physique des jeunes du Québec s’est détériorée. Cette situation est inquiétante, car les jeunes présentent dorénavant des facteurs de risques les prédisposant à souffrir de maladies cardiovasculaires, d’embonpoint, d’obésité et autres maladies chroniques lorsqu’ils seront adultes. La préadolescence apparaît comme une période charnière pour la poursuite ou le maintien d’un mode de vie physiquement actif. Il est reconnu que l’activité physique pratiquée à l’enfance et à l’adolescence contribue à prévenir l’embonpoint, l’obésité, diverses maladies chroniques et est liée à une plus grande persévérance scolaire. Cependant, les bienfaits sur la santé engendrés par un mode de vie physiquement actif durant l’enfance et l’adolescence peuvent disparaître s’il y a interruption de la pratique d’activités physiques.
En continuité avec la Charte de Toronto pour l'activité physique : un appel mondial à l'action, Québec en Forme soutient la promotion et la communication sociétale, en intégrant les divers paliers d'intervention (national, régional et local). Pour ce faire, l’objet de la campagne de communication multimédia nommée WIXX pour la promotion de l’activité physique auprès des préados âgés de 9 à 13 ans vise les communautés locales de manière à  faire converger des projets à tous les paliers pour créer des environnements économiques, socioculturels, physiques et politiques favorables aux saines habitudes de vie des jeunes Québécois. La création de tels environnements repose sur un éventail de décideurs dans les différents milieux de vie des jeunes : familiale, services de garde, municipal, communautaire, scolaire, commercial et médiatique.
C'est dans cette optique et suite à une identification des besoins que le projet d'une campagne de communication multimédia visant la promotion du mode de vie physiquement actif (loisirs actifs, éducation et activité physique à l'école, et déplacements actifs) auprès des préadolescents québécois a été adopté par le Conseil d'administration de Québec en Forme en décembre 2011.

 

Les composantes de la campagne WIXX sont ;

 

 

  • Promotion d'une nouvelle marque par des activités de communication qui font la promotion d’un mode de vie physiquement actif.
  • Trois différentes plateformes en ligne (Web et médias sociaux) destinées aux préados, aux parents et aux partenaires.
  • Partenariats avec des organismes nationaux, les tables régionales sur les saines habitudes de vie et les regroupements locaux de partenaires soutenus par Québec en Forme
  • Relations publiques et événements.
  • Trousses et outils promotionnels.

 
Basée sur un modèle logique, l’évaluation des retombées de la campagne de communication multimédia WIXX est présentement en cours. Cette évaluation est effectuée par l’équipe de recherche de Lise Gauvin. La campagne est évaluée selon des sondages populationnels répétés incluant une collecte de données de référence au printemps 2012 (avant le lancement de la campagne effectué en septembre 2012) et quatre sondages populationnels annuels jusqu’en 2016.
 

 

Objectifs

 

  • Les questions d'évaluation de la campagne WIXX développées par l’équipe de recherche sont :
  • La campagne a-t-elle rejoint une portion significative des publics visés — préados et parents?
  • La campagne est-elle associée à des changements d'attitudes, de normes sociales et de comportements au niveau populationnel?

 
Méthodologie

Le devis du projet de recherche est fondé sur l’utilisation de sondages transversaux répétés sur une base annuelle. Dans le cadre de cette évaluation, des collectes de données sont effectuées auprès de deux types de populations, soit les préados et leurs parents et la population générale adulte. Les participants sont recrutés selon un échantillonnage probabiliste qui permet des inférences au niveau populationnel :
1.     Sondages répétés annuellement entre 2012 et 2016 auprès d’environ 1000  dyades parents-préados pour évaluer la notoriété de la campagne WIXX, les connaissances et croyances en regard à l’activité physique, ainsi que les niveaux d’activités physiques et sédentaires.;
2.     Sondages répétés annuellement auprès d’environ 1000 adultes de la population générale pour évaluer la notoriété générale de la campagne, les croyances en regard à l’activité physique des enfants et la norme sociale en ce qui a trait au mode de vie physiquement actif chez les jeunes.
 
 

 

Résultats

Les résultats de l’évaluation de la campagne de communication multimédia WIXX seront divulgués via des articles et présentations scientifiques ainsi que des activités de partage et d’utilisation des connaissances.
 
 

Financement 

Québec en forme