Voisinuage : Description du projet

Titre : L’influence du quartier de résidence sur les habitudes de vie et la santé des aînés.
 
 
Description du projet
 
De bonnes habitudes de vie, par exemple la pratique d’activité physique sur une base régulière, une participation sociale élevée et une saine alimentation, sont liées à une meilleure santé dans la population, incluant les personnes âgées. Les caractéristiques individuelles (ex. : âge, sexe) des personnes adoptant ou non ces habitudes de vie ont fait l’objet de nombreuses études, mais peu d’importance a été accordée aux facteurs environnementaux pouvant être reliés à ces habitudes de vie ou à la santé des personnes âgées. Le quartier de résidence peut revêtir une importance particulière pour les personnes âgées, en raison d’un déclin typique au niveau de leurs habiletés physiques et cognitives, de leur mobilité et de leur support social. Le quartier de résidence peut donc avoir une influence sur les habitudes de vies et la santé des aînés. Par exemple, la présence de parcs dans un quartier peut favoriser les habitudes de marche et avoir ainsi un impact sur la santé physique des résidents du quartier. Le rôle de l’environnement bâti, des ressources et des services offerts dans un quartier semble important pour la pratique de la marche, les relations sociales et la convivialité. C’est dans ce contexte que s’inscrit l’étude VoisiNuAge (pour voisinage, nutrition et personnes âgées), qui s’intéresse notamment à l’influence du quartier de résidence sur les habitudes de vie et la santé des personnes âgées.
 
 
Objectifs
 
Les principaux objectifs de l’étude VoisiNuAge sont les suivants :
 
  1. Décrire comment l’activité physique, la participation sociale et les habitudes alimentaires évoluent à travers une période de cinq ans chez les personnes âgées;
  2. Identifier les caractéristiques du quartier pouvant jouer un rôle dans l’activité physique, la participation sociale et les habitudes alimentaires des personnes âgées et créer des variables permettant de mesurer ces caractéristiques;
  3. Mesurer l’influence du quartier de résidence sur l’activité physique, la participation sociale et les habitudes alimentaires des personnes âgées.
     
 
Méthodologie
 
Afin de réaliser ces objectifs, l’étude VoisiNuAge a intégré des données provenant de deux plateformes de recherche québécoises : l’Étude longitudinale québécoise sur la nutrition et le vieillissement réussi (NuAge) et le projet Megaphone (Montreal Epidemiological and Geographical Analysis of Population Health Outcomes and Neighbourhood Effects).
 
NuAge porte sur l’alimentation et le vieillissement réussi. Cette plateforme consiste en une cohorte de 1 793 aînés âgés de 67 à 85 ans et vivant dans les régions de Sherbrooke, Laval et  Montréal. Cette étude a débuté en 2003 et les participants ont été suivis sur une période de cinq ans. Les données recueillies auprès de ces participants touchent les aspects biologiques, fonctionnels, psychologiques et sociaux.
 
Megaphone est un projet utilisant les systèmes d'information géographique permettant d’assigner des coordonnées géographiques (géocodage) au quartier de résidence d’un participant. Cette technologie permet d'amasser une variété d'informations sur les dimensions physiques des quartiers, par exemple la qualité du réseau routier, la distance entre la résidence d’un participant et des ressources-clés (centre communautaire, pharmacie, parcs) ou la présence de végétation dans le quartier.
 
Le projet VoisiNuAge porte sur les participants de l’étude NuAge résidant dans la région de Montréal et Laval à la troisième année de l’étude. L’échantillon est de 848 participants. Les habitudes de marches, la participation sociale et les habitudes alimentaires ont été mesurées. Parallèlement, les mesures concernant le quartier de résidence ont été obtenues à partie de la base de données Megaphone et incluaient la connectivité, la distance aux ressources-clés, la proportion de magasins d’alimentation dans le quartier et la présence de verdure.
 
 
Résultats
 
Les premiers résultats du projet VoisiNuAge ont permis de déterminer que l’accessibilité à des ressources-clés pour les personnes âgées (par exemple, centres communautaires, librairies, centres d’achat) favorise de meilleures habitudes de marche. Parallèlement, l’accessibilité perçue à des ressources-clés est en lien avec une plus grande participation sociale des participants. Également, les résultats indiquent que les habitudes alimentaires des participants sont reliées à la présence de commerces offrant des aliments sains ou de la malbouffe dans le quartier. D’autres travaux, en cours, s’intéressent à la relation entre le quartier de résidence et la présence de symptômes dépressifs chez les personnes âgées.
 
En conclusion, l’appariement de ces deux plateformes a permis d'intégrer les dimensions environnementales dans la compréhension des comportements individuels. Ceci a permis de démontrer que les caractéristiques individuelles ne sont pas les seules à avoir une influence sur les habitudes de vie des personnes âgées : les caractéristiques du quartier de résidence, dont notamment la distance aux ressources-clés, semblent également avoir un impact sur l’activité physique, la participation sociale et les habitudes alimentaires des personnes âgées. 
 
 
Financement
 
Ce projet de recherche est financé par les Instituts de recherche en santé du Canada et par le Fonds de recherche du Québec – Santé.